MON LABORATOIRE PHOTO(N)

Je me définis comme une photographe erratique du surréel. En dehors de l'art du portrait, je pratique la photographie comme une écriture, comme une poétique du message, pour propager des ondes de lumière, pour lever un voile sur ce que l'ombre et la nuit recèlent.

 

Parce que savoir voir c'est déjà agir sur le monde.

 

Quelques albums ici pour exemple :

pascale

mottura